San Roque

 

Ce sont les fêtes patronales de Portugalete, une tradition vieille de plusieurs siècles.

 

Elles commencent le 14 août avec le coup d’envoi et la lecture du discours d’inauguration depuis les balcons de l’Hôtel de ville.   À partir de ce moment les rues sont inondés de musique et de joie, les kermesses se succèdent et toute sortes de spectacles et actes pour les enfants, les jeunes et les moins jeunes.

 

Diana Portugaluja

 

Le 15, jour de la fête patronale, tôt le matin des milliers de personnes se concentrent en face de l’Hôtel de Ville pour la Diana  Portugaluja, l’Éveil. L’objectif est de réveiller tous les habitants et de les inviter à la fête. Les participants viennent sans instruments car c’est la fanfare municipale qui se charge de marquer rythme et musique. Après deux heures environ, on arrive à la Place de la Ranchería où la grande masse chorale reprend des forces autour d’une soupe à l’ail.

 

Le public est venu si nombreux ces dernières années au traditionnel réveil  que les associations culturelles et les groupes de Portugalete demandent aux visiteurs pour que tout se passe pour le mieux :

 

  • Les participants ne devons pas amener d’instruments (grosse caisse, cymbales, etc.). La fanfare municipale se charge de la musique.
  • Avant le début de la chanson du Réveil, nous garderons quelques instants de silence pour pouvoir commencer tous en même temps et au son de la musique.
  • Nous respecterons l’espace des musiciens pour éviter des accrochages comme d’autres fois. 
  • Nous ne taperons pas des mains.
  • Dans la mesure du possible nous porterons chemise blanche, pantalon bleu et mouchoir.

 

Danses, fêtes en plein air, etc. et, surtout le cadre incomparable de la ria illuminée par des feux d’artifice.

 

Le seize août est le moment fort des fêtes, celle du saint patron, saint Roch.  Une procession sort le matin de l’Hôtel de Ville et se dirige à l’ermitage où « l’aurresku » d’honneur est dansé. Ensuite le maire attache au cou du saint Patron le mouchoir des fêtes.

 

À 18h30 la Grande descente commence depuis l’ermitage, parcourt les rues jusqu’à la Plaza del Solar où se tient le Bal de l’Heure.

Pour finir les fêtes nous célébrons la Saint-Roquillo, une journée entière consacrée aux enfants. De nuit, la jarrilla, symbole, mascotte et muse de fêtes est brûlée. Les habitants de Portugalete doivent leur surnom à cette petite jarre utilisée jadis dans les chais et cidreries.

Portugaleteko Udala
Solar Plaza, z/g - 48920 Portugalete - Bizkaia - Telefonoa: 94 472 92 00