Basilique de Santa María

“...facer iglesia para enterramiento e para oir misa e las otras cosas que han menester...”

 

En 1322, María Díaz de Haro, “Dame de Biscaye” à l’époque, fonda la ville et demanda aux habitants de Portugalete de chercher le lieu le plus approprié pour construire une église, en l’honneur de la Vierge Marie, “ ... bâtir une église pour célébrer les obsèques, écouter la messe et accomplir les autres cérémonies religieuses nécessaires...”. Pour cela, ils choisirent l’endroit le plus élevé de la ville pour y construire une petite église de facture simple avec couverture en bois, et dont seule subsiste l’ ”Andra Mari” qui se trouve aujourd’hui à l’intérieur de l’actuelle basilique, trônant le retable majeur.

Il s’agit d’une sculpture du XIVe siècle, véritable expression de la spiritualité médiévale. Sa construction remonte à la fi n du XVe siècle et dura près d’un siècle, c’est pourquoi nous pouvons inscrire cette construction dans le style gothique, mais avec de nettes infl uences Renaissance, surtout sur les portails. Elle est construite en pierre de taille de grès. Relevons à l’extérieur les arcs-boutants, les gargouilles, les portails et la tour-clocher, construite plus tard, entre 1691 et 1741. Le portail latéral, le plus ancien, est connu sous le nom de Portal de la Ribera (Portail de la Rive), et accuse l’action érosive des vents du nord-ouest. Il conserve au milieu de l’arc d’entrée le nom du maître carrier de l’église, Garita. Le portail principal s’abrite sous la tour-clocher et accueille dans sa niche la statue de Marie, semblable à celle de la sculpture gothique déjà mentionnée.

A remarquer à l’intérieur de la basilique, le retable majeur de style Renaissance qui trône l’Autel, réalisé en bois de noyer. Seule l’allée centrale est polychrome. Avec le retable de l’Adoration des Mages, ce retable majeur est classé comme Bien d’Intérêt Culturel, dans la catégorie de monument. De part et d’autre du retable majeur se trouvent deux exemples intéressants de peinture gothique fl amande: le triptyque et le tableau du Couronnement de la Vierge, appelé couramment La Virgen de la Pera. Dans les bas-côtés s’ouvrent différentes chapelles appartenant aux plus grandes familles de la ville, comme les Salazar, Ugarte ou Coscojales, où nous pouvons contempler la statue du Cristo del Portal (Christ du Portail), une sculpture gothique de la fi n du XVe siècle, la grille de la Chapelle de Santiago de 1569, une des plus anciennes de Biscaye, ou encore l’orgue situé dans le choeur, de 1903, de la maison française Henri Didier, encore utilisé aujourd’hui. L’intérieur de la Basilique accueille également un musée d’art sacré, où sont exposés des pièces d’orfèvrerie en argent, des habits, un livre de choeur du XVIIe siècle, et l’abat-voix de la chaire du XIXe siècle.

Horaries d'ouverture de la Basilique:

Depuis le 15 juin jusqu´au 15 septembre.
Du lundi au samedi, de 10h30 à 13h15 et de 16h30 à 20h00
Le dimanche, de 10h30 à 13h15

Situation

Mirador del Campo de la Iglesia

En sortant de l’église, nous nous dirigerons vers le mirador où une table d’interprétation est installée. Les vues magnifi ques sur la Ria font de cet endroit l’un des plus fréquentés, où nous pourrons tirer de belles photos avec pour paysage de fond le Pont Suspendu. La promenade de la Canilla, avec son ancienne gare transformée aujourd’hui en Offi ce Municipal de Tourisme, les communes de Sestao, Getxo, et même le Mont Oiz, quand le ciel est dégagé, sont des sites que l’on peut apercevoir de ce mirador.

Dans les environs, nous trouverons la TOUR DE SALAZAR. Ancienne maison-tour appartenant à la famille Salazar à Portugalete. Sa construction remonte à la fi n du XVe siècle. Elle constitua le symbole militaire et de pouvoir de cette famille, dans la tentative de la Branche Aînée de s’installer à Portugalete, en contrôlant de là tout le transport maritime et les chemins autour de la Ville.

  • Basílica Santa María
Portugaleteko Udala
Solar Plaza, z/g - 48920 Portugalete - Bizkaia - Telefonoa: 94 472 92 00